Category

Voyage Canada

Category

La signalisation des routes au Canada

Location de voiture au Canada : tous savoir sur la signalisation

 

Le Canada a la particularité de voir son code de la route varier légèrement par rapport au code de la route française. Si de grande similitude existent dans la langue parlé, les règles de conduite et de stationnement diffèrent sur quelques points. Autant bien vous informer avant votre voyage au Canada. La location d’une voiture au Canada est judicieuse et offre de nombreux avantages. Attention seulement à l’apparition d’une amende sur votre pare-brise.

 

Quels sont les limitations de vitesse au Canada ?

Avant d’embarquer dans votre « char » fraichement louer dans un des nombreux centres de location, quelques règles à suivre sont primordiales pour se fondre dans la masse des automobilistes. Tout d’abord les limitations de vitesse, qui varient dans près de 10 provinces et peuvent également changer dans une même province. 50 km/h est la vitesse maximale moyenne relevée dans les centres villes alors que sur les autoroutes, cette dernière est de 100 km/h.

On y retrouve quelques exceptions comme au Québec avec une vitesse de 90 km/h maximale hors ville, 110 km/h en Nouvelle-Ecosse, dans le Saskatchewan, l’Alberta, le Manitoba et au Nouveau-Brunswick. Si vous entreprenez un transcanadien en voiture, pas de panique, il suffit de bien lire les panneaux de signalisation.

 

Quels feux de signalisation retrouve-t-on ?

De façon générale, on retrouve les mêmes types de feux de signalisation qu’en France : rouge, orange et vert. Il demeure cependant quelques variations avec le modèle français. Pour ne se faire avoir, quelques astuces à suivre. Leur localisation tout d’abord. Les feux de signalisation sont placés après l’intersection, mais l’arrêt est bien prévu avant celle-ci, au niveau du marquage au sol. Si vous souhaitez tournez à droite à ceux même feu rouge, pas besoin de patienter.

Si les conditions sont requises (absence de piétons, bicyclettes où castors), vous pourrez vous engager. Attention cette règle ne s’applique pas sur l’île de Montréal. Un autre point à noter est la présence du feu vert clignotant. Pas de panique, il indique que vous pouvez traverser l’intersection et même tourner à gauche en toute quiétude, les automobilistes en sens-inverse sont à ce moment-là sous le coup du feu rouge.

 

Une intersection, une priorité à droite ?

Vous ne vous êtes jamais fait aux priorités à droites, le cauchemar de vos premiers kilomètres à voiture. Rien de plus plaisant que de voir un pays où la priorité à droite est inexistante. C’est le cas du Canada. En effet, à chaque intersection, vous trouverez la signalétique STOP. En cas d’absence de signalisation, c’est au premier véhicule arrivé que convient de prendre la priorité.

 

Quelques conseils utiles pour circuler en voiture au Canada !

Si vous êtes amené à vous renseigner sur une direction auprès d’un canadien local, ne soyez pas surpris lorsqu’il vous indiquera : « à la troisième lumière à droite ». La lumière désigne le feu de circulation. Soyez également très attentif à la présence des bus scolaires en stationnement sur le bord de route. Dès l’allumage des feux clignotants, il est strictement interdit de doubler sous peine d’amende. Derniers conseils avant de reprendre la route sereinement : attention aux nids-de-poule. Les variations de températures étant importantes en fonction des saisons, les routes sont amenées à se détériorer rapidement. Heureusement le plein d’essence est relativement moins coûteux qu’en France. Avec toutes ces bonnes informations en tête, les routes canadiennes vous attendent pour un voyage inoubliable.